Les métiers de l’immobilier

Vos projets n'attendent pas, préparez votre rentrée ! Nos équipes sont mobilisées pour vous accompagner

venez à la porte ouverte
Admission encore possible
Prenez RDV
RDV ESG Immobilier
RDV d'information
Sur le campus ou à distance

La palette des métiers de l’immobilier est riche et vaste. Celui d’agent immobilier qui consiste à vendre et louer des biens est certainement le plus connu. Mais « la pierre » est aussi devenue un véritable produit d’investissement, réputé plus sûr, pour nombre d’entreprises, de fonds de pension ou de grandes fortunes. Par ailleurs, les évolutions sociétales liées à nos nouveaux modes de vie, la demande croissante de logements ou de bureaux, la transformation des villes en métropoles entraîne le développement de grands projets immobiliers.

Toutes ces évolutions ont fait apparaître de nouveaux métiers, des métiers nécessitant de grandes expertises, et donc des études spécialisées, et offrant de belles perspectives de carrière.

On peut segmenter les métiers de l’immobilier de la manière suivante :

La transaction
  • Négociateur immobilier et locatif
  • Responsable d’agence
  • Expert immobilier
  • Conseiller en immobilier d’entreprise
La promotion
  • Promoteur immobilier
  • Responsable foncier
  • Chargé d’opérations immobilières
  • Chargé de clientèle
  • Responsable de communication et marketing

La gestion
  • Gestionnaire de biens immobiliers

  • Syndic de copropriété

  • Gestionnaire de site tertiaire

  • Responsable de gestion de produits immobiliers

La finance
  • Analyste financier

  • Contrôleur de gestion immobilier
  • Gestionnaire d’actifs immobiliers
  • Asset manager

L’agent immobilier ou Négociateur immobilier

L’agent immobilier est l’intermédiaire entre le vendeur et l’acquéreur de biens. A ce titre, il prospecte, estime la valeur des biens, accompagne ses clients dans leur acquisition, rédige des compromis et des contrats et négocie les prix jusqu’à la concrétisation de la vente. Il possède une bonne culture générale de l’immobilier, du bâti, et maîtrise les réglementations en cours ainsi que le fonctionnement des charges, des diagnostics et des règles de copropriété. L’agent immobilier peut travailler en agence ou en indépendant.

Dans ce métier, la concurrence est réelle mais les salaires peuvent être élevés. L’expertise et le sens du contact de l’agent sauront faire la différence.

Pour vous former : BTS Professions immobilières et Bachelor Négociateur immobilier

Le conseiller en immobilier d’entreprise

Le conseiller en immobilier d’entreprise prospecte et propose des fonds de commerce, des bureaux, des entrepôts ou des terrains à bâtir aux promoteurs et investisseurs institutionnels ou privés. Grâce à son expertise technique et sa connaissance du marché de l’immobilier, il est en mesure de réaliser des études de marché, d’évaluer la rentabilité d’un bien, de trouver des financements pour conseiller ses clients ou assister des bureaux d’étude. Il maîtrise entre autre la réglementation en vigueur, le droit immobilier, les procédures de transaction immobilières et les techniques de négociation.

Pour vous former :

Bachelor Négociateur immobilier

Mastère Audit et gestion financière de l’immobilier

Le responsable de communication & marketing en immobilier

Le responsable communication et marketing spécialisé dans l’immobilier est chargé de la promotion des programmes immobiliers, de leur conception à leur livraison. Son objectif : augmenter les ventes.

Pour cela, il met en place le plan de communication et la stratégie commerciale dédiés à chaque programme. Il participe à la conception des supports de communication, à l’achat d’espaces publicitaires et organise les évènements de lancement commerciaux. Puis il analyse et mesure les actions menées. Pour réussir, il se doit de bien connaître le secteur de l’immobilier. Il maîtrise aussi les outils de communication, les leviers de marketing opérationnel et possède une certaine aisance rédactionnelle. Le responsable de communication peut ensuite évoluer vers des postes de direction dans le marketing, le commercial ou le management.

Pour vous former : Bachelor Négociateur immobilier

L’expert en investissement immobilier

Face à la volatilité des marchés financiers, l’immobilier reste une valeur beaucoup plus sûre pour nombre d’investisseurs personnels et professionnels. Investir dans la « pierre » permet en effet de diversifier et valoriser leur patrimoine, de percevoir des revenus réguliers, d’anticiper leur succession tout en optimisant leur fiscalité. Cependant ces investisseurs sont rapidement confrontés à des lois de défiscalisation complexes, des réglementations en constante évolution et une offre vaste. Ils font alors appel à un expert en investissement immobilier. Son rôle est de les accompagner et les conseiller dans leur placement en fonction de leur patrimoine et de leurs objectifs. Il doit donc posséder une très bonne vision du marché immobilier par quartier et une vraie expertise en emprunt, fiscalité ou assurance. Il suit de près les évolutions réglementaires et les nouvelles lois. Il a aussi une vraie appétence pour dénicher les meilleures affaires du marché et sélectionner des programmes immobiliers innovants. Il aime le contact humain et être à l’écoute de ses clients pour répondre au mieux à leurs demandes.

Pour vous former :

Mastère audit et gestion financière de l’immobilier

Mastère en patrimoine et gestion immobilière

Le contrôleur de gestion immobilier

Le contrôleur de gestion est le garant des flux économiques d’une entreprise. Il suit les données financières, effectue des simulations budgétaires et prépare les business plans. Il participe au pilotage des opérations d’investissement immobilier d’une entreprise qu’elle soit du secteur ou qu’elle soit dans une stratégie de diversification de ses actifs. Il prend part à la construction des budgets liés aux opérations d’acquisition, de construction neuve, d’aménagement ou de réhabilitation.

Le contrôleur de gestion est rigoureux et possède un fort esprit d’analyse et de synthèse. Il a un bon relationnel qui lui permet de travailler en équipe. La fonction ouvre les portes d’une carrière de direction de programmes immobiliers ou dans la finance.

Pour vous former : Mastère en audit et gestion financière de l’immobilier

Asset Manager / Gestionnaire d’actifs immobiliers

L’asset manager gère les placements immobiliers d’une personne ou d’une entreprise, qu’ils soient à usage d’habitation, commercial ou professionnel. Il met tout en œuvre pour optimiser la rentabilité de leurs biens. Grâce à sa connaissance du marché de l’immobilier, ses compétences en finance, fiscalité, droit et en baux commerciaux, il conseille ses clients sur les opportunités à saisir, la stratégie ou les actions à mener. Il les accompagne sur leurs opérations d'acquisition et de vente, la planification de travaux, la gestion de la trésorerie et les déclarations fiscales. Il monte des plans de financement, structure les emprunts et élabore les business plans.

L’Asset Manager est un fin négociateur et possède un bon relationnel. Il assure en effet le lien avec les intervenants extérieurs : banquiers, notaires, experts, assureurs, sociétés de gestion immobilière, agents et autres prestataires.

Enfin, il assure un reporting régulier de ses activités auprès de ces clients et de sa direction.

L’Asset Manager travaille le plus souvent pour des sociétés foncières, des banques d’affaires et des fonds d’investissement privés ou institutionnels. Il est diplômé d’un bac+5 et sa rémunération commence autour de 40 k€ par an sans compter le variable qui peut être conséquent. Il évolue logiquement vers des postes de direction de service d’investissement.

Pour vous former : Mastère audit et gestion financière de l’immobilier

Directeur.trice des investissements immobiliers

Le Directeur.trice des investissements immobiliers encadre, anime et coordonne l’activité d’une équipe de gestionnaire d’actifs et d’experts immobiliers. Sa mission est aussi de piloter les investissements, d’étudier la faisabilité de projets immobiliers, d’en évaluer la rentabilité et de réaliser des audits de portefeuilles immobiliers. Il conseille la direction générale sur les acquisitions et cessions de bureaux, terrains, commerce ou hôtels et définit avec elle la stratégie en matière d’investissement. Il suit de près les évolutions du marché de l’immobilier, de la fiscalité et des lois.

Il opère essentiellement au sein d’établissements bancaires, d’entreprises, de promoteurs voire de collectivités territoriales.

C’est une femme ou un homme diplômé.e d’un mastère ou d’une grande école et possède une expérience significative dans la finance, la gestion d’actifs et l'élaboration de stratégies immobilières. Il a également de réelles compétence en gestion de projets, pilotage d'activités transverses et en management d’équipe.

Pour vous former : Mastère en patrimoine et gestion immobilière 

Conseiller.ère en gestion de patrimoine

Le conseiller en gestion de patrimoine accompagne ses clients, plutôt des particuliers, dans la gestion et l'optimisation de leur patrimoine. Pour cela, avec chacun d’eux, il réalise une étude patrimoniale et un bilan personnalisé de leur situation, leurs revenus, leurs biens et leurs placements. Il définit ensuite une stratégie d’investissement en accord avec leurs volontés, leurs objectifs à moyen et long termes et de la conjoncture économique. Puis il lui préconise des investissements immobilier mais aussi des produits financiers (bourse, assurances vie…) correspondants à leur profil en vue de faire fructifier au mieux leur patrimoine et d’optimiser leur fiscalité. Il suit l’évolution des placements et consulte régulièrement ses clients notamment lorsque des arbitrages sont nécessaires. 

Le conseiller en gestion de patrimoine doit être à l’écoute de ses clients pour bien comprendre leurs besoins et leurs projets de vie. Il doit aussi faire preuve de conviction et être capable d’argumenter sur ses stratégies de placement proposés. A cette fin, il connaît parfaitement les produits financiers et immobiliers disponibles, suit de près les évolutions des marchés et les opportunités. Il maîtrise la finance et la fiscalité.

Il exerce le plus souvent au sein de compagnies d’assurance, de banques privées ou de cabinets de gestion de patrimoine spécialisés. Il peut rapidement évoluer vers des postes de directeur de clientèle.

Pour vous former : Mastère en patrimoine et gestion immobilière 

Ingénieur patrimonial

L’ingénieur patrimonial exerce le plus souvent dans des banques privées ou dans des cabinets de conseil en investissement et en gestion de patrimoine. Son rôle ? Apporter des conseils et une expertise juridique et fiscale pointue auprès des équipes de commerciaux, de banquiers et de conseiller en gestion de patrimoine. Il leur préconise des investissements à forte valeur ajoutée et des solutions de développement, de gestion et de transmission de patrimoine à destination de grands comptes et d’une clientèle haut de gamme. Il intervient aussi en support sur des questions juridiques et fiscales et, grâce à une veille permanente, les informe des dernières évolutions du marché et des placements. C’est un expert en droit, finance, fiscalité et gestion de patrimoine

Les autres atouts de l’ingénieur commercial sont son autonomie, sa rigueur et sa capacité à travailler en équipe.

Il est de formation Bac+5 en gestion de patrimoine, finance ou droit.

Pour vous former ; Mastère en patrimoine et gestion immobilière 

Gérant de fortune

Le gérant de fortune intervient auprès d’une clientèle très haut de gamme dont le patrimoine financier s’élève à plusieurs (dizaines de) millions d’euros. Il les conseille et les accompagne, avec une approche sur mesure, sur leurs placements, leurs investissements et même sur leurs actions de philanthropie. Pour cela, le gérant de fortune doit avoir une connaissance globale et détaillée de la situation de ses clients. Il réalise ainsi un audit de leur patrimoine et de leurs revenus, et défini avec eux leurs objectifs : défiscalisation, succession, augmentation des revenus, …

Le gérant de fortune doit aussi s’intéresser à la vie personnelle de ses clients pour à la fois tenir compte de tous les paramètres (vie familiale, loisirs couteux…) et tisser de véritables relations de confiance. Il pourra ainsi leurs proposer des stratégies personnalisées et des placements spécifiques, parfois même à l’international, pour faire fructifier au maximum leur patrimoine. Il se doit donc d’être particulièrement à l’écoute et disponible pour répondre aux attentes d’une clientèle exigeante.

Le gérant de fortune est bien sûr un expert en investissement et placement financier. Il travaille en étroite collaboration avec les ingénieurs patrimoniaux afin de créer des offres et de proposer des solutions personnalisées performantes.

Il travaille le plus souvent dans des banques ou des cabinets de gestion de grandes fortunes mais peut aussi être indépendant. 

Pour vous former : Mastère en patrimoine et gestion immobilière 

Directeur d’agence

Le Directeur d’agence immobilière est responsable du fonctionnement d’une agence immobilière et est, à ce titre, responsable des aspects financiers, commerciaux, administratifs et humains. Il encadre et anime des équipes d’agents immobiliers et d’administratifs, organise l’activité de l’agence et décline les objectifs commerciaux fixés par lui-même ou par sa direction. Il met alors en place les moyens organisationnels, humains et financiers pour les atteindre tout en s’assurant du bon respect des procédures par ses collaborateurs.

Le directeur est aussi en première ligne du développement commercial de son agence. Il participe ainsi à la prospection de nouveaux clients, à l’estimation de biens et aux visites. Il conseille et guide vendeurs, loueurs et acheteurs sur leur stratégie, leurs prix ou les diagnostics obligatoires. Il facilite aussi les négociations et intervient en cas de litige.

Le directeur d’agence possède de solides compétences en management, gestion administrative et financière et en négociation immobilière. Il connaît parfaitement les règlementations en vigueur concernant les actes de ventes, la copropriété ou la location de bien. Pour cela, une formation de niveau bac+5 de type master ou école spécialisée est recommandée.

Il est par ailleurs à l’aise dans les relations humaines que ce soit auprès de ses clients, de ses partenaires ou de son équipe.

Il peut travailler au sein d’une agence indépendante ou membre d’un réseau.

Pour vous former : Mastère en promotion immobilière

Directeur de programme immobilier

Le directeur de programme immobilier supervise un projet immobilier. Il intervient depuis la rédaction du programme jusqu’à la livraison de la construction. Ses missions sont très variées puisqu’à la fois techniques, financières, commerciales et juridiques. En amont, il réalise des études de faisabilité, participe à la rédaction du cahier des charges, gère les procédures administratives, les demandes de permis de construire ou d’agrément et monte le projet. Puis il pilote la phase de réalisation, coordonne les architectes, ingénieurs et prestataires du BTP, tout en s’assurant du respect de la qualité, des délais, du budget et des réglementations en vigueur. Il suit ainsi le chantier en collaboration avec le maître d’œuvre et l’architecte jusqu’à la livraison. Il définit aussi la stratégie de communication et la commercialisation du produit.

C’est donc un véritable chef d’orchestre qui peut travailler sur des projets de construction neuve ou de rénovation au sein de promoteurs immobiliers, de maîtres d'ouvrages privés ou publics.

Le directeur de programme immobilier doit parfaitement maîtriser le droit immobilier et la réglementation et être formé à la gestion de projet. Il doit aussi être capable d’encadrer de nombreux collaborateurs et prestataires.

Pour vous former : Mastère en promotion immobilière

Responsable du développement foncier

La mission du développeur foncier est de trouver des terrains à bâtir pour y développer des constructions immobilières ou d’acquérir des biens immobiliers à rénover. Il étudie la faisabilité des projets et estime leur rentabilité. Pour cela il suit de près les appels d’offre, consulte les cadastres des communes, se tient informer des plans d’aménagement des villes et fidélise son réseau de prescripteurs potentiels constitués d’architectes, d’agents immobiliers, de notaires ou d’entreprises du BTP. Il est aussi en veille constante sur les questions d’urbanisme et de réglementation. Une fois le terrain identifié, il travaille sur le montage de projet d’aménagement ou de construction en tenant compte des aspects financiers, juridiques et techniques. Il collabore avec des architectes, étudie le plan local d’urbanisme, s’occupe des autorisations administratives, … Il présente ensuite le projet en interne à sa direction générale. S’il est accepté il se lance dans les négociations pour acquérir le terrain.

Le développeur foncier peut exercer dans différentes structures : promoteurs immobiliers, bailleurs sociaux, banques ou entreprises de la grande distribution pour l’implantation de futurs magasins par exemple.

Le responsable du développement foncier possède un vrai sens commercial. Il aime argumenter, convaincre et négocier. Il est autonome et prend soin de bien développer son réseau. Il maîtrise les problématiques liées à l’immobilier, l’urbanisme, le droit de la propriété ou la réglementation. Il doit aussi faire preuve d’une grande mobilité notamment pendant sa phase de prospection.

Pour vous former : Mastère en promotion immobilière

Directeur Commercial Immobilier

Le Directeur commercial pilote l’activité commerciale d’une entreprise ou d’un réseaux d’agences. Il est chargé du développement du chiffre d’affaire. A cette fin, il définit la stratégie commerciale, fixe des objectifs quantitatifs et met en œuvre les actions pour les atteindre. Il encadre, manage et anime ses équipes en ce sens tout en les accompagnants dans le développement de leurs compétences. Il met en place des outils de suivi et de reporting pour suivre l’activité, analyser les résultats et préconiser des actions pour les améliorer si besoin. Il suit de près les évolutions de son marché pour adapter sa politique aux nouvelles tendances ou aux besoins de ses clients.

Le Directeur commercial a le sens des responsabilités et sait manager une équipe. Il est force de proposition et de conviction pour développer sa stratégie commerciale. Il possède une très bonne culture économique et financière et maîtrise le secteur de l’immobilier. Il est formé au commerce, au marketing et à la communication. C’est au aussi un fin négociateur. Il faut en général 5 à 10 ans d’expérience dans une fonction commerciale ou marketing pour accéder au poste de Directeur commercial.

Pour vous former : Mastère en promotion immobilière

Parmi nos entreprises partenaires