Conseiller immobilier / Conseillère immobilière

28/07/2022

À la fois conseillers techniques, experts du marché de la pierre et fins connaisseurs des arcanes de la finance, les conseillers immobiliers assurent aux futurs vendeurs et acquéreurs de réaliser la meilleure opération possible.

Le métier du conseil en immobilier implique un engagement total, une passion pour ce secteur et un sens poussé de la communication et de la négociation.

Vous vous reconnaissez dans ce portrait ? Découvrez plus en détail les missions des professionnels de l’immobilier et les voies d’accès à ce métier passionnant.

Quel est le rôle d’un conseiller immobilier ?

Lorsqu’une personne ou une société souhaite acquérir ou mettre en vente un bien immobilier, elle a deux solutions : prendre en charge elle-même tous les aspects du projet ou faire appel à un professionnel. Compte tenu de la complexité de certaines transactions, des multiples paramètres à maîtriser et des sommes parfois conséquentes engagées, la seconde option est souvent retenue. C’est là qu’intervient le conseiller immobilier : il accompagne ses clients afin de réaliser une transaction respectueuse de la loi et satisfaisante pour les deux parties. Pour ce faire, il peut être investi de deux types de mandats : mandat simple (le bien est proposé dans différentes agences) ou mandat exclusif (le conseiller est seul à commercialiser le bien, mais dispose d’un délai limité pour aboutir à une vente).

Le conseiller immobilier joue un rôle d’intermédiaire entre les acheteurs et les acquéreurs d’un bien. Doté d’une solide fibre commerciale, il maîtrise toutes les informations en lien avec le bâtiment ou le terrain concerné et les partage avec ses clients. Indépendant ou salarié, il gère les transactions du début à la fin, à travers :

    1. La prospection de son secteur géographique

    2. La rencontre des vendeurs et la définition de leur projet

    3. L’estimation des biens

    4. Leur promotion et leur mise en valeur

    5. La rencontre des acheteurs potentiels

    6. L’organisation et l’accompagnement des visites et contre-visites

    7. L’accompagnement des différentes parties dans l’élaboration des documents liés à la future transaction

    8. La conclusion de la vente (signature chez le notaire)

    Le métier de conseiller immobilier ne s’improvise pas : il exige une expertise multiple, aussi bien technique que juridique, financière et commerciale.

    Quelles sont les différentes fonctions d’un conseiller immobilier ?

    La profession de conseiller immobilier englobe des missions variées, qui font appel à des compétences précises. Voici les principales activités que vous pouvez vous attendre à réaliser en vous engageant dans cette carrière.

    Assister vos clients immobiliers de façon approfondie et personnalisée

    Vous rencontrez les personnes et déterminez avec elles les détails de leur projet immobilier. S’il s’agit d’une vente, vous vous informez sur les caractéristiques du bien : type (appartement, maison, immeuble, local commercial ou industriel, terrain…), neuf ou ancien, superficie, situation géographique, etc. Dans le cas d’une recherche de bien, il vous appartient de vous assurer du sérieux des acquéreurs potentiels et de définir leurs besoins, ainsi que leur budget. Vous êtes également en mesure de renseigner vos clients quant au montant des frais d’agence (ou de votre commission), ainsi que sur les honoraires du notaire.

    Vous tenir au courant de l’état du marché immobilier dans votre secteur

    Cet aspect est primordial, car les tendances du marché de la pierre influent directement sur le prix de vente du bien, l’estimation du délai avant de conclure la transaction, les moyens d’optimiser les chances de vendre au plus vite ou le type de bien disponible.

    Estimer les biens immobiliers qui vous sont confiés

    Au-delà des caractéristiques de la maison ou du terrain, fixer un prix de vente implique de prendre en compte la région, les tendances actuelles du marché, les impératifs du vendeur en termes de délai, etc. Vous avez également un rôle de conseiller, en préconisant par exemple certains travaux pour ajouter une plus-value à la demeure.

    Promouvoir les biens immobiliers à vendre

    En tant que conseiller en vente dans l’immobilier, vous exploitez tous les canaux disponibles pour faire connaître le logement, le local ou le terrain disponible. Annonces en vitrine de l’agence immobilière, organisation de journées portes ouvertes, communication digitale et sur support papier : vous maîtrisez tous les outils permettant de diffuser l’offre immobilière.

    Gérer les démarches légales et administratives liées aux transactions immobilières

    Votre mission de conseiller immobilier vous engage à réaliser de nombreuses formalités au nom de vos clients. Vous leur présentez par exemple les diagnostics immobiliers obligatoires, vous imaginez une annonce percutante, vous rédigez les différents actes et contrats… Dans un souci permanent de confidentialité et de déontologie, vous mettez vos talents de commercial et de négociateur au service de vos clients. Digne de confiance, vous leur offrez un accompagnement professionnel tout au long de leur projet immobilier.

    Quelles sont les qualités et compétences requises pour travailler comme conseiller immobilier ?

    Devenir conseiller immobilier requiert certains talents incontournables, ainsi que de solides connaissances dans des domaines variés. Si vous souhaitez embrasser une carrière dans la vente immobilière, la première qualité que vous devriez posséder est la passion pour ce secteur ! L’immobilier est un domaine exigeant, dans lequel vous ne vous épanouirez que si vous y trouvez un réel intérêt.

    Aussi importants que l’attrait pour le secteur de la pierre, la fibre commerciale et le sens de la négociation sont les principales aptitudes qu’il convient de posséder et de développer. Vos qualités communicationnelles, votre facilité à établir une relation de confiance et à transmettre des informations de façon claire vous rendront fiable aux yeux de vos futurs clients. Quel que soit votre statut, les professions du conseil en immobilier impliquent une grande disponibilité, y compris sur des horaires décalés.

    En effet, vous devez programmer des visites aux moments où les clients sont libres, c’est-à-dire bien souvent en soirée ou le week-end ! D’autre part, devenir conseiller immobilier indépendant implique une excellente résistance au stress et à la pression. Parce que vous gérez tous les aspects de votre activité – commerciaux, mais aussi administratifs et comptables – vous devez être extrêmement bien organisé et ne pas vous laisser déborder.

    Pour résumer, voici les atouts et les contraintes du métier de conseiller immobilier :

    • les avantages : des missions variées, une absence totale de routine, une rémunération attractive
    • les difficultés : des horaires extensibles, une obligation de résultat, un travail parfois stressant

    Quels types de transactions est amené à gérer un agent immobilier ?

    Votre poste de conseiller en immobilier vous conduit à prendre en charge trois genres de missions : la vente, l’achat ou la mise en location de biens.

    Pour chacune, il vous faut maîtriser parfaitement les obligations légales et les formalités correspondantes. D’autre part, les biens immobiliers qui vous sont confiés sont très variés. Il peut s’agir d’appartements ou de maisons individuelles, d’immeubles, de logements en copropriété, mais aussi de terrains à bâtir ou agricoles, de commerces, de bureaux, de locaux industriels, d’entrepôts, de garages, de parkings… Les possibilités sont vastes !

    Quel est le salaire d’un conseiller immobilier ?

    La rémunération des conseillers immobiliers dépend de plusieurs facteurs, notamment leur lieu d’exercice, leur statut, leur expérience… Vous avez deux possibilités lorsque vous vous lancez dans cette carrière : intégrer une agence en tant que salarié ou vous installer comme conseiller immobilier indépendant, seul ou au sein d’un réseau.

    Le salaire moyen d’un conseiller immobilier en France est de 35 000 euros bruts par an, soit une rémunération nette mensuelle d’environ 2 200 euros.

    Un conseiller immobilier débutant perçoit généralement entre 20 000 et 30 000 euros bruts par an, alors que le salaire d’un professionnel de l’immobilier senior peut atteindre 80 000 euros – soit plus de 5 200 euros nets mensuels.

    Votre rémunération peut être un salaire fixe, assorti ou non de primes. En tant qu’indépendant, vous percevez des commissions sur les ventes effectuées. Leur taux dépend de votre statut – individuel ou en réseau – et fluctuent entre 45 % et 99 % du montant des transactions.

    Comment devenir conseiller en immobilier ?

    La profession n’est pas strictement réglementée et il est possible d’y accéder sans diplôme. Cependant, il est fortement recommandé de suivre une formation de conseiller en vente dans l’immobilier, notamment en raison des multiples connaissances à maîtriser. Avec ou sans diplôme en poche, vous pouvez envoyer votre candidature de conseiller immobilier aux agences de votre région, consulter les offres disponibles dans les structures spécialisées ou sur le Web… Vous pouvez aussi décider de devenir conseiller immobilier indépendant. Trois statuts juridiques sont alors envisageables :

    • La microentreprise – anciennement autoentreprise – a pour principal intérêt la simplicité des démarches. En revanche, le chiffre d’affaires annuel est plafonné.
    • L’entreprise individuelle ou EI est également assez rapide à monter et vous permet de travailler avec un conjoint collaborateur. Cependant, elle ne protège pas votre patrimoine personnel en cas de souci.
    • Enfin, l’entreprise individuelle à responsabilité limitée ou EIRL vous permet de bénéficier du régime social général et de mettre vos biens personnels à l’abri. Vous pouvez aussi choisir le type d’imposition.

    Quelles sont les formations pour devenir conseiller en vente dans l’immobilier ?

    S’installer en tant que conseiller immobilier sans formation relève souvent de la gageure. Heureusement, il existe de nombreux cursus vous permettant d’acquérir les connaissances et les compétences nécessaires à l’exercice des métiers de l’immobilier :

    • le BTS Professions immobilières, une formation post-bac en deux ans débouchant sur un diplôme de niveau 5
    • le bachelor négociateur immobilier, un cursus en trois années après le bac donnant droit à un titre de niveau 6
    • les mastères, des formations bac+5 spécialisées offrant un diplôme de niveau 7 : audit et gestion financière de l’immobilier, management immobilier, gestion de patrimoine immobilier ou promotion immobilière.

    Avec un BTS en poche, vous pouvez intégrer directement le marché du travail et exercer votre métier de conseiller immobilier, par exemple au sein d’une agence. En poursuivant vos études, en particulier en alternance, vous affinez vos connaissances et vos compétences professionnelles, ce qui vous permet de prétendre à des postes à responsabilité : négociateur immobilier, directeur d’agence...

    La carrière de conseiller immobilier s’adresse à celles et ceux que ce domaine passionne et qui recherchent un métier varié, enrichissant et passionnant. Rémunérateur et offrant de belles perspectives d’évolution, ce poste est accessible avec un diplôme de niveau bac+2. Découvrez les formations ESG Immobilier et intégrez un secteur porteur, aussi exigeant que valorisant !

    INTEGREZ L’ESG 
    IMMOBILIER

    L'ESG Immobilier vous forme aux métiers de l'immobilier.

    Pour en savoir plus, prenez rendez-vous avec l'un de nos conseillers !

      L'ESG Immobilier vous forme aux métiers de l'immobilier.

      Pour en savoir plus, prenez rendez-vous avec l'un de nos conseillers !

        Prendre rendez-vous

        International

        ESG IMMOBILIER traite les données recueillies afin de gérer vos demandes d’information et vous accompagner dans votre orientation. Nous vous informons que ESG IMMOBILIER utilise vos données à des fins marketing pour personnaliser et adapter ses offres de services à vos besoins et établir des statistiques et des modèles de profils marketings.
        Vos données seront conservées pour une durée de 3 ans ; pour en savoir plus sur la gestion de vos données personnelles et pour exercer vos droits, veuillez consulter la politique de protection des données de l’école ou envoyer un mail à l’adresse dpo@esg-immobilier.com.